Miami, 3ème ville des Etats-Unis ou l’on fait le plus de profit dans le résidentiel

Entre avril 2013 et mai 2014, le marché de l’immobilier résidentiel de la région de Miami aurait augmenté de 13.2%.

Malgré un taux de croissance en ralentissement, Miami arrive en troisième position après Las Vegas (16.9%) et San Francisco (15.4%).

Selon une Etude sur le marché résidentiel à Miami Downtown, les projets en cours représentent 23,264 logements dont 1,464 sont en cours de contrats et 2,557 en phase de réservation. Cela traduit le fait que Miami ne montre aucun signe de ralentissement économique pour les prochaines années.

Parmi les quartiers concernés par cette hausse figure Brickell avec 27% de hausse attendue ayant comme cœur Swire’s Brickell City Center.

D’autre part, le quartier d’Edgewater et particulièrement « East Edgewater, »  atteint lui 67% de hausse. Il s’agit d’un quartier historiquement sous développé qui aujourd’hui mise sur son principal atout : la baie de Biscayne.

Ainsi, les prix dans cette zone ont connus une forte augmentation et compte-tenu de son fort succès il est attendu que son développement continue et s’étale au delà de la baie dans les années à venir.

Bien que ce quartier ne dispose pas pour le moment d’un réseau de transport très développé, son développement mettra l’accent sur le fait de le relier aux autres quartiers.

Plus d’informations ici : viaprestige-miami.com

Article Précédent

Le concept de la peinture phosphorescente pour plus de sécurité

Article Suivant

La délégation d’assurance de prêt immobilier

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *