Le marché de l’immobilier en PACA : une bonne dynamique

Depuis le début de la première décennie des années 2000, la région PACA développe son parc immobilier de manière exponentielle. L’ancien aussi tire son épingle du jeu en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il faut néanmoins noter que ce marché diverge d’un département à l’autre. Zoom sur un secteur en pleine évolution.
La région PACA s’appuie sur un potentiel d’attraction très riche. Grâce à son taux d’ensoleillement exceptionnel, son bassin d’emplois potentiels et ses propositions culturelles exponentielles, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur reste l’une des zones géographiques qui attirent le plus d’entreprises et qui poussent de plus en plus de salariés à s’installer sur son territoire. Des aides à l’achat neuf et ancien permettent de renouveler et préserver le parc d’habitation existant. Cependant, des inégalités subsistent et se justifient de différentes façons.
Actuellement, la région compte 5 millions d’habitants. Elle dispose de nombreux atouts d’après Provence Promotion. D’un point de vue industriel, elle bénéficie d’une activité florissante sur les secteurs suivants : télécommunication, microélectronique, aéronautique et espace, technologies de la mer, multimédia, agroalimentaire, chimie, pétrochimie, industrie pharmaceutique et logistique. Le tourisme reste l’un des moteurs de ce territoire aussi bien l’hiver que l’été.

L’ancien : les Bouches-du-Rhône, moteur de l’immobilier

En 2016, la société spécialisée dans les financements et les services immobiliers a réalisé une étude significative sur l’immobilier ancien en PACA. Le résultat se passe de commentaire : le département des Bouches-du-Rhône récupère 37 % des achats, suivis par les Alpes-Maritimes et le Var.
Non seulement la métropole d’Aix-Marseille parait plus dynamique que les départements voisins, mais, par un effet domino, les prix des logements anciens ne cessent d’augmenter. Il faut compter un tarif moyen de 235 000 € pour acheter un appartement ou une maison de famille dans cette zone, soit 5 000 € de plus que la moyenne régionale. Cette dynamique se poursuit en 2017.

Le neuf : la région PACA, moteur français de la construction

Avec 14 440 logements neufs vendus, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pèse aujourd’hui 12 % sur le marché de l’immobilier neuf en France d’après Logirem Accession. Cette bonne activité se poursuit cette année. En effet, dès janvier 2017, le nombre de demandes de permis de construire a progressé d’environ 12 %, par rapport à janvier 2014.

Article Précédent

Acheter son appartement en accession sociale, ça veut dire quoi ?

Article Suivant

Est-ce si difficile d’effectuer un état des lieux ?

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *