Maison à vendre au Québec, le moment d’acheter ?

Quelles sont les tendances de l’immobilier au Québec ? Quel est le prix moyen d’une maison à vendre dans l’agglomération québécoise ? Comment s’amorce l’évolution du marché en 2014 ? Faisons le point sur les derniers chiffres de l’immobilier au Québec.

Vers une stabilisation des transactions immobilières

Depuis la fin de l’été 2012, on a assisté à la baisse du nombre de transactions immobilières à Québec. Les nouvelles règles hypothécaires plus restrictives en ont été la principale cause. La région de Québec connait plus de difficultés que le reste du pays pour retrouver un marché immobilier dynamique. Alors qu’un net rebond a déjà pu être observé dans la plupart des régions au 3ème trimestre 2013, Québec a vu le nombre de ses transactions immobilières continuer de baisser de 2% par rapport à l’année précédente selon les données de la Fédération des Chambres Immobilières de Québec (FCIQ). Globalement, c’est un recul des transactions de 13 % qui a caractérisé le marché immobilier 2013 à Québec. Le marché immobilier à Québec, en constante hausse depuis plus de 12 ans, semble redevenir plus raisonnable. La baisse des transactions reste limitée. Les prix de vente des biens immobiliers ne connaissent pas de forte chute. Le marché semble simplement se stabiliser. Certains quartiers sont toutefois préservés. Le secteur de la Haute ville a ainsi connu une hausse des ventes de 1% en 2013.

Les prix de l’immobilier au Québec

Une récente étude de Fitch Ratings montre à quel point les prix sont surévalués dans tout le Canada et plus particulièrement dans la Province de Québec. La hausse des prix a été tellement importante et rapide depuis le début des années 2000 que les biens immobiliers sont surévalués de 26 % au Québec. Une bulle immobilière qui risque d’éclater ? Fitch Ratings écarte cette thèse. C’est une baisse modérée des prix qui se profile pour les 5 ans à venir. Les plus touchés par cette tendance seront les condos dont l’offre s’est beaucoup développée ces dernières années. Les maisons à vendre au Québec sont quant à elles toujours autant recherchées, ce qui limite la baisse des prix sur ce type de biens.

Maison à vendre, j’achète en 2014 ?

Le marché immobilier s’équilibre. On ne peut espérer de chute vertigineuse des prix pour une maison à vendre au Quebec . Par contre ce sont les taux d’intérêts actuellement particulièrement bas qui risquent de remonter d’ici la fin de l’année 2014. Concrètement, vous craquez sur une maison à vendre au Québec ? C’est le moment d’étudier sérieusement la question. Le prix médian d’une résidence unifamiliale est estimé à 250 000 $, en légère hausse de 2 % quand le prix des copropriétés se stabilise. Le marché des condos penchera désormais du côté des acheteurs. Le volume des ventes devrait repartir à la hausse en 2014. En effet, la baisse du nombre de transactions en 2013 et la hausse du nombre de biens mis en vente redonne une certaine vigueur au marché immobilier à Québec.

Article Précédent

Investir en Floride : Mon agent immobilier est francophone

Article Suivant

Brickell Heights, nouvelle tour de Related Group a Miami

1 commentaire

  1. Bonjour,

    Cher collègue blogueur québecois, je découvre avec plaisir votre site et votre beau pays.

    Je reviendrai régulièrement pour voir ls demeures et conseils que vous montrez.

    Meilleurs voeux.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *