Liste des contrôles pour les acheteurs de condos au Québec

Une copropriété peut être la première étape pour de nombreux Canadiens qui cherchent à posséder des biens. Qu’il s’agisse d’un endroit pour vivre ou un investissement avisé, les acheteurs ont besoin de comprendre que l’achat d’un condo vient avec ses propres considérations. Un condo est un type unique de propriété qui fonctionne selon ses propres règles. Ici, nous vous présentons quatre éléments très importants à considérer lors de l’achat d’un premier condominium.

1. L’état du certificat au Québec :

Ce document devrait être une condition dans tous contrats d’achat. Il contient des informations importantes telles que les dépenses mensuelles (chauffage, électricité, assurance, etc.), des mesures juridiques et autres questions, y compris combien l’association des propriétaires a de fonds de réserve, ce qui pourrait affecter les frais futurs. Il comprend également les documents régissant la copropriété comme les déclarations et les règlements de copropriétés. Ces documents régentent de nombreux aspects de la vie en copropriété. Vous devez vous familiariser avec eux, car ils peuvent affecter votre style de vie. Pouvez-vous avoir des animaux ? Quand pouvez-vous utiliser la piscine ? Pouvez-vous laver votre voiture dans le garage ou faire un barbecue sur le balcon ? Discutez de vos inquiétudes avec votre avocat en droit immobilier et demandez des conseils.

2. Les règlements spéciaux pour de nouveaux développements au Québec :

Pour ceux qui achètent des pré-constructions ou dans un nouveau bâtiment, il y a un autre ensemble de variables. Quand les commodités seront-elles prêtes ? Y aura-t-il des délais de fabrication ? Etc. Quels sont vos droits d’occupation provisoires jusqu’à ce que le condo soit finalement construit ? Cela peut éviter des complications lors de la vente ou la location de votre unité. Surtout populaire dans la région de Montréal, la prévente de condo permet aux acheteurs d’acheter leur unité en aubaine. Cependant, l’inconvénient est que les acheteurs ne peuvent visiter leur condo avant de passer à l’achat. Toutefois, certains promoteurs, comme Quorum, qui œuvre surtout à Laval et Montréal, propose des unités modèles qui reflètent très bien la construction de l’unité désirée.

3. Les droits de propriété au Québec :

En tant que copropriétaire, vous possédez l’espace intérieur du logement intérieur de la copropriété. Cependant, les murs du bâtiment, les terrains entourant, les clôtures et les installations sont généralement en commun avec d’autres propriétaires dans le complexe. Votre avocat spécialisé en immobilier peut expliquer quels sont les droits de propriété quand il s’agit de choses comme votre place de parking, votre casier et balcon / terrasse, etc.

4. La gouvernance des condominiums au Québec :

Il est typique pour un conseil d’administration (composé de propriétaires du projet de condos qui ont été élus par les autres propriétaires) de superviser le fonctionnement de la copropriété. Cette gouvernance a une grande influence sur la façon dont le bâtiment est géré. Si possible, vous devez en apprendre autant que vous pouvez sur le fonctionnement de ce comité, y compris la façon dont vous pouvez vous impliquer dans les décisions qui auront une incidence sur votre style de vie et la valeur de votre condo.

Article Précédent

Nirvana on the Bay : le paradis à Miami

Article Suivant

Beachwalk Miami ... Une réalisation de célèbrissime designer "Pininfarina"

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *