La fragilité de l’immobilier commercial Genève

L’omniprésence de plusieurs mètres carrés de bureaux vides témoigne à elle seule de la précarité de l’immobilier commercial Genève. Les centres d’affaires et les professionnels comme les agences immobilières Genève n’ont pas d’autre choix que de prendre des mesures drastiques pour inciter à la location.

Les réalités de la situation actuelle

Pour ce faire, les argumentaires classiques ne suffisent plus : proximité de l’aéroport ou de l’autoroute, environnement calme, proximité des commodités, visibilité… Les centres d’affaires qui, apparemment, ont tout pour plaire – à la base un emplacement idéal et des bureaux spacieux – n’arrivent plus à obtenir un grand nombre de contrats. Il n’y a que les demandes de visites qui fusent, mais sans aller plus loin concrètement. Il est difficile d’avoir des chiffres précis à propos des superficies des bureaux vides. Mais pour un grand centre d’affaires et surtout s’il est tout neuf, les bureaux vides sont de l’ordre de plusieurs milliers de mètres carrés. Ensuite, pour les nouveaux centres d’affaires en particulier, le nombre de bureaux vides dépasse largement celui des bureaux occupés.

Les issues de secours de l’immobilier Genève

La première issue de secours suit la traditionnelle loi de l’offre et de la demande : il y a peu de demandes, les prix sont revus à la baisse. Pour l’anecdote, c’est plutôt l’inverse actuellement pour le marché de l’immobilier de résidence Genève. Mais malgré la baisse des prix, les agences immobilières Genève doivent encore prendre d’autres mesures, de loin plus drastiques. Alors pour les affaires, au mieux, on propose des rabais pour les premiers loyers – sur une période déterminée et portée à la connaissance des potentiels locataires – et au pire, on propose une « location gratuite » pour une période déterminée et portée à la connaissance des potentiels locataires. Cette seconde option, douloureuse sans doute, est devenue incontournable et de plus en plus de bureaux de centres d’affaires sont occupés gratuitement de manière provisoire.

Crédit photo : fsse8info – photo sous licence CC 

Article Précédent

Voyageurs d’affaires : choisir l’appartement ou l’hôtel ?

Article Suivant

En 2017, vivez la vie de Château à Versailles !

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *