Investir dans l’immobilier neuf : les étapes à suivre

En matière d’investissement, le livret A propose une rentabilité de 1% et l’assurance vie génère un rendement de 2,5% brut de prélèvements sociaux. Mais, le placement le plus rentable reste l’immobilier. Ce secteur propose en effet jusqu’à 4,7% de rentabilité. Et avec les dispositifs Pinel et Censi–Bouvard, investir dans l’immobilier neuf est plus qu’intéressant, puisqu’il est possible de bénéficier de certains privilèges notamment d’une réduction d’impôt. Désireux d’investir dans ce secteur ? Retrouvez ici les étapes à suivre pour investir dans l’immobilier neuf.

De la définition du budget à la recherche du bien

Dans l’évaluation du budget, vous devez inclure en plus du prix du logement les frais de notaire. Ceux-ci sont estimés à 2 ou 3% du prix du bien neuf. Le budget déterminé, vous pouvez commencer par rechercher le logement convenant à vos attentes.
De manière générale, la recherche d’un bien s’inscrit dans un programme immobilier neuf. Et les prestataires comme iselection proposent des programmes intéressants pour investir dans l’immobilier neuf. En effet, les appartements et les maisons individuelles qu’ils proposent intègrent des normes très pointues en matière d’isolation thermique et acoustique. Par ailleurs, les logements sont esthétiques, fonctionnels et faciles à vivre. Pour trouver ce qu’il vous faut, vous trouverez sur le site des promoteurs toutes les informations utiles telles que les programmes en cours, les types de logement, les tarifs, les prestations, etc.

Du contrat de réservation à la remise des clés

Lorsque vous avez trouvé le logement qui vous convient, vous devez signer un contrat de réservation avec le promoteur immobilier. Dans ce contrat sont précisés le prix de vente, la description en détail du bien, le délai d’exécution des travaux et la date prévue pour la signature du contrat de vente définitif. En attendant cette date, vous pouvez élaborer un montage financier pour réunir l’argent nécessaire à l’acquisition du bien. Puis, 4 à 6 mois après le contrat de réservation, l’acquéreur fera la signature de l’acte de vente auprès du notaire. Enfin, au moment de la remise des clés, l’acheteur doit inspecter et contrôler le bien neuf avec minutie avant de s’installer. Défauts de conformités et vices de construction sont à vérifier.

Profiter des possibilités de défiscalisation

Pour une acquisition facilitée d’un bien neuf, la loi Pinel propose une réduction d’impôt de 12 à 21% sur le prix du bien si le logement est loué pendant 6 à 12 ans. Avec le censi-bouvard, l’acquéreur d’un bien neuf peut profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 11 % et d’une récupération sur la TVA s’il s’engage à louer le logement en location meublée.

Article Précédent

Présentation de l'agence immobilière new-yorkaise d'Anne-Laure Touchard

Article Suivant

Maison de la Thaïlande Immobilier

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *