Conseils concernant l’aspect juridique dans le recrutement immobilier

Le recrutement d’un négociateur immobilier comme de n’importe quel salarié doit être soumis à certains aspects juridiques. Le respect de la législation permet à la structure qui recrute et à l’employé recruté d’anticiper certains problèmes. Mieux vaut prévenir que guérir comme dit l’adage.

La démarche de recherche

Comme dans tout recrutement, il est nécessaire de respecter la législation pour ne pas se trouver au-delà des frontières de la légalité. Il est ainsi conseillé de respecter les conseils que nous allons vous soumettre. Le marché de l’immobilier est régit par de nombreuses règles et le recrutement de ses acteurs aussi qu’importe le profil, qu’il soit commercial ou expert juridique en immobilier ! Cela a pour objectif de protéger autant les postulants que les recruteurs.
Dés le début de la recherche d’un candidat, il est impératif de prévenir Pôle Emploi pour que l’organisation puisse prendre en compte votre recherche. Sachez que si ce n’est pas le cas vous êtes susceptible d’écoper d’une amende. Il est donc important de respecter ce point pour rester dans la légalité.

L’annonce que vous allez émettre pour rechercher un profil dans l’immobilier ne doit pas comporter de critères discriminatoires tels que l’âge ou l’origine. De plus, toutes les informations contenues dans l’annonce doivent être véridiques afin de ne pas induire en erreur les postulants. En effet, la mise en avant d’avantages factices peut être considérée comme un appât.

Ensuite, lors de l’entretien, il vous est interdit d’aborder la vie privée de la personne présente à l’entretien. Cette dernière est en droit de connaitre la méthode de sélection qui est utilisée pour le recrutement. Aussi, si certains tests sont réalisés, leurs résultats doivent rester confidentiels.

L’embauche du salarié dans le secteur immobilier

L’entretien passé et le profil sélectionné, il ne vous reste plus qu’à embaucher votre nouveau salarié expert en immobilier ! Mais des aspects législatifs doivent encore entrer en compte. En effet, il faut tenir compte de la promesse d’embauche. Celle-ci doit impérativement être tenue si elle est réalisée par écrit. Par la suite, il est préférable d’établir un contrat de travail. Ce dernier n’est pas obligatoire mais sachez que s’il n’en existe pas, l’employé est réputé être en CDI de droit commun.

Pour finir, la législation oblige d’effectuer un examen médical pour déterminer l’aptitude du candidat à travailler. Il est donc important de respecter certaines règles pour être conforme à la législation afin d’éviter des situations pouvant vous conduire au tribunal des prudhommes.

Article Précédent

Maison de la Thaïlande Immobilier

Article Suivant

Investir dans un bien immobilier à Miami depuis la France 

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *