Bientôt la propriété immobilière à Cuba

Le départ de Fidel Castro semble marquer une tournure dans la vie politique cubaine. On assiste depuis à un rajeunissement de la direction du régime qui se traduit par l’adoption d’une série de réformes économiques.

La mesure phare : l’accès à la propriété privée. « la propriété n’est pas le vol », telle est la nouvelle formule que va adopter Cuba. Du jamais vu depuis cinquante ans.

Le fief communiste va bientôt autoriser ses citoyens à vendre et à acheter des biens immobiliers . Jusqu’alors, les cubains pouvaient juste échanger leurs logements, les transmettre à leurs enfants, ce qui donne lieu à d’innombrables pratiques frauduleuses : dessous de table,  « prêt » à long terme, etc .

Pas de détails encore sur les conditions des transactions, mais l’on sait déjà que le titre de propriété, preuve de la propriété du bien, fera défaut. Point qui reste à préciser.

L’accès à la propriété privée à Cuba, pays sous embargo depuis un demi-siècle est une véritable révolution certes, mais L’île pourrait connaître l’assaut des investisseurs tous azimut. Libérée oui, mais le spectre de la spéculation immobilière plane à l’horizon. Les cubains pourraient ainsi se retrouver privés d’un marché nouveau mais inaccessible.

Source : La vie immo

 

Article Précédent

Investir dans l'immobilier: le placement préféré des Français

Article Suivant

20 sites internet pour bien préparer son expatriation

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *