2017 devrait être une très bonne année pour le diagnostic immobilier

Depuis 2014, une amélioration sur ce marché a été identifiée, ce qui devrait combler tous les professionnels qui effectuent des diagnostics dans le cadre de la location d’un bien immobilier. Le bailleur doit désormais répondre à cette obligation.

Après une longue attente, la Loi Alur entrera véritablement en vigueur le 1er Juillet 2017

Pour vendre un mas en Provence par exemple, vous êtes contraint de suivre une ligne directive précise. Dans le cas contraire, si un problème est identifié, l’acquéreur peut se retourner contre l’ancien propriétaire ou l’agence immobilière à l’origine du contrat. Ce document est donc obligatoire, mais depuis deux ans, il l’est également pour les locations. Si vous avez fraîchement obtenu une maison ou un appartement avec un tel bail, il y a de grandes chances pour qu’un diagnostic ait été au rendez-vous. Cette obligation a été instaurée le 24 Mars 2014 dans le cadre de la Loi Alur.

Les diagnostics immobiliers seront indispensables pour les locations de l’année prochaine

C’est un avantage considérable, car ce document n’était pas disponible lors de la mise en location d’une habitation. Cela était valable pour le gaz ainsi que l’électricité, mais le Journal Officiel de la République Française a effectué une modification très sympathique. Toutefois, le déploiement réel ne devrait pas intervenir avant le 1er Juillet 2017 même si certains acteurs procèdent déjà au partage de ce diagnostic immobilier. Les propriétaires dont l’immeuble a été construit avant le 1er Janvier 1975 devront obligatoirement fournir ce document aux futurs locataires. Il faut noter que l’électricité et le gaz viennent s’ajouter aux documents transmis dans une telle transaction.

Une attestation de conformité peut être suffisante si des travaux ont été entrepris

Il y aura aussi du changement pour tous les autres logements, mais il n’interviendra pas avant le 1er Janvier 2018. Cela annonce ainsi un marché prometteur puisque les documents sont obligatoirement partagés par des professionnels du secteur. De ce fait, seul un diagnostiqueur est en mesure de vous les fournir que ce soit pour votre logement et les dépendances. Ils peuvent éventuellement être absents lors de la signature du contrat si le propriétaire a procédé à une rénovation au niveau de l’électricité et du gaz dans un délai inférieur à 6 ans.

Dans ce cas de figure, il est tout à fait possible de transmettre l’attestation de conformité. C’est dans ce seul contexte qu’elle peut remplacer les diagnostics. 

Article Précédent

6 Milliards d'investi dans l'immobilier a Miami

Article Suivant

Achat seconde résidence: ce que vous devez savoir

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *