2015, la fin de la baisse des prix dans l’immobilier ancien

Selon plusieurs réseaux d’agences immobilières, la baisse des prix dans l’immobilier ancien est en train de s’achever. Les prix devraient être plus stables au troisième trimestre de l’année 2016. Zoom sur les raisons qui ont participé à la stabilisation de ces prix et à la reprise de la hausse du prix au m2 de l’immobilier ancien dans la capitale française.

Les raisons qui stabilisent les prix de l’immobilier ancien

D’après les derniers chiffres annoncés par Century 21, le réseau immobilier : le troisième trimestre de l’année 2015 est marqué par la baisse des prix de l’immobilier ancien. Après un recul des prix de -2.6 % au cours du premier trimestre, le prix moyen au m2 ne connait désormais plus qu’un retrait de -1,1 % stabilisant le prix, au niveau national à 2.410 €.
Ce ralentissement s’explique, selon toujours ce réseau, par une grande affluence des candidats acquéreurs, due notamment aux taux d’intérêt très avantageux proposés par les banques ainsi qu’à un prix constant dans l’ancien depuis l’année 2012. En effet, les taux dans le cadre d’un crédit immobilier, peuvent varier entre 2.2 % et 2.4 %. En 2015, la progression des ventes pour ce réseau est de l’ordre de 16,2 %.
Les projets d’achats-revente sont en stand-by, la vente de logement pour pouvoir s’en acheter un autre, ne décolle pas, même avec un apport personnel relativement faible. Pour ceux qui ne veulent pas vendre, mais confier plutôt leurs biens immobiliers à un gestionnaire résidence tourisme, les professionnels de la gestion de patrimoine sur ce site vous proposent différentes solutions pour gérer au mieux votre bien.

Dans la capitale, le prix du m2 repart à la hausse

À Paris tout comme dans sa banlieue, la hausse des prix se confirme. Le 10 septembre dernier, les notaires de Paris-Ile-de-France montrent à travers leurs chiffres du mois de juillet, la nouvelle tendance des prix de l’immobilier amorçant une légère remontée. Pour un prix de 7.880 euros le m2 pendant le 2e trimestre 2014, les prix de vente au m2 en 2015 ressortent à près de 7.980 euros. Les prix moyens de juillet 2015 sont cependant encore considérés comme en très légère diminution par rapport à cette même période de 2014, mais le manque de visibilité des investisseurs ralentit ceux-ci et l’offre stagne entrainant inévitablement une hausse légère des prix.

Même en hausse, les prix de l’immobilier dans l’ancien restent « abordables » pour ceux qui veulent acheter. Avec un taux de crédit très attractif et un prix des plus raisonnables, acheter dans l’ancien peut encore constituer un bon investissement.

Article Précédent

Cinq raisons de choisir un bien immobilier à Montpellier

Article Suivant

Home staging : réaménager et décorer sa maison sans se ruiner !

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *